A l’origine du projet… il y a des images, des milliers d’images endormies, dispersées entre mes dossiers d’ordinateurs et des clefs USB. Des images de tout et de rien, des moments captés au fil de mes voyages,
des couleurs d’arc en ciel, des fines traces à suivre, des regards multiples.

Ensuite…le projet a doucement pris forme, croisement de trois univers créatifs : l’image, l’écriture et le verbe. Les photos sont devenues le support d’un projet d’accompagnement, de transmission, de transformation. L’envie de créer ensemble des ateliers, de faire communauté pour échanger, partager, réveiller les consciences, réfléchir ensemble au monde qui vient de manière vivante et impertinente. Créer des supports où la métaphore, la symbolisation exercent leur force d’évocation, prétexte à la mise en paroles des vécus.

Le nom a été prononcé : « LES FILLES
DU BAOBAB »

Pourquoi les Filles ? c’est la volonté d’offrir au monde la puissance créatrice du « féminin »,
porteuse de valeurs d’accueil, d’écoute, de créativité et de fécondité.
Pourquoi le Baobab ? Le baobab est un des arbres à palabres, en dessous duquel la communauté
vient se réunir pour échanger, raconter des histoires et se raconter. Un espace où se construit le lien social,
250 espèces de Baobabs existent de par le monde, ils sont un symbole vivant de la diversité.
Les premières séries ont vu le jour en novembre 2015.
 Le premier cercle de création :
Sonia, Anne et Sylvaine ont porté ce projet avec moi avec beaucoup d’amour et de patience.
J’honore du fond du cœur leur contribution.
Aujourd’hui l’aventure continue, de nouvelles collaborations se tissent, de nouveaux jeux
sont en cours de création, le design des boîtes évolue.
Le croisement des Cartes Baobab avec les Approches Narratives donnent lieu à l’animation d’ateliers
dans lesquels les images ouvrent grand les portes de nouvelles histoires de vie…
Et ce n’est que le début d’un chemin que je rêve plein de surprises et de rencontres …