Véronique Schermant

C‘est l’histoire d’une petite fille qui croyait aux fées et aux sorcières, rêvait en regardant la lune et écoutait couler les ruisseaux.

Au fil du temps a émergé le talent de donner vie par l’image à des mondes secrets, à faire parler la nature, à jouer avec les reflets inversés du réel et du rêve

Véronique Schermant est titulaire d’un Master en Droit et d’un Master en Sciences Criminologiques, d’un master en Gestion de l’Environnement / Écologie Humaine.

Passionnée par la communication interpersonnelle, imprégnée par différentes approches qui ouvrent sur les compétences multi-facettes des relations humaines, elle accompagne entreprises, organisations et particuliers à travers la complexité et les nouveaux enjeux d’un monde en devenir.

> Linkedin

Sonia Bonkowski

Je suis née au printemps et mon énergie s’enracine dans un bon sens pragmatique. J’aime la puissance évocatrice des images créées par les mots, la chaleur d’une rencontre où l’on peut se dire et la simplicité d’un rire partagé.

Transmettre et faire grandir ont toujours fait partie de mon engagement. J’accompagne dans cet esprit, les organisations désireuses de valoriser l’humain dans une dynamique apprenante.

Mes domaines d’expertise se situent dans la dynamique des groupes et la mise en intelligence collective des équipes (notamment par le co-développement professionnel), de l’analyse institutionnelle et de la gestion de la formation.

Sylvaine Jenny – Plasticienne tous terrains

Née dans une famille d’artistes, Sylvaine Jenny a grandi dans la couleur.
Titulaire du Diplôme Supérieur des Arts Appliqués et d’une Maitrise de Design sur l’espace, elle a exercé ses talents aussi bien pour des illustrations d’albums pour la jeunesse que comme chef-décorateur ; pour des recherches graphiques que pour la production de dessins animés et de jeux vidéos; pour le théâtre que la communication.
Et elle expose régulièrement ses créations, qu’il s’agisse de peintures, calligraphies, illustrations ou sculptures.
Pour autant, la grande singularité de son talent et de son imaginaire fait miracles depuis plusieurs années avec ses « histoires au mètre ». En l’occurrence, les dessins qu’elle réalise en direct et en public, au diapason d’évènements ou des personnalités qui l’inspirent.
Pour déployer ses univers, facétieux, poétiques ou graves, elle utilisent différents supports : l’encre, le pastel, l’acrylique, les pages des livres délaissés, les cartes géographiques…

Martine Dory

Martine qui au détour d’un café a prononcé le nom « Les Filles du Baobab ».
Merci à elle pour ce cadeau.